Rapports   |   Cameroun

Journalistes, pas terroristes

À propos de ce rapport

Angela Quintal, coordinatrice du programme Afrique du CPJ a assuré la recherche et la rédaction de ce rapport. Jonathan Rozen, associé de recherche pour l'Afrique au CPJ, a participé aux travaux de recherche.

Informations supplémentaires sur ce rapport
Dans d'autres langues

Avant de rejoindre le CPJ, Quintal était rédactrice et journaliste en Afrique du Sud. Elle était rédactrice en chef du Mail and Guardian, l'un des principaux journaux d'investigation en Afrique du Sud. Elle était également rédactrice des journaux The Witness et The Mercury et a occupé plusieurs postes de haut niveau dans les salles de rédaction sud-africaines, notamment en tant que rédactrice politique du Independent Newspaper Group et rédactrice parlementaire pour la SA Press Association, qui était l'agence de presse nationale à l'époque. Elle a également été la correspondante pendant le mandat du Président Nelson Mandela, le premier Président élu démocratiquement en Afrique du Sud ; elle était aussi Secrétaire générale et trésorière du SA National Editor's Forum. Elle a également occupé le poste de présidente du Comité pour la liberté de la presse en Afrique du Sud pour le programme de WAN-IFRA sur le renforcement des sociétés médias.

Rozen travaillait auparavant pour l'Institut d'études de sécurité en Afrique du Sud, au Mozambique et au Canada afin d'évaluer le processus de consolidation de la paix au Mozambique. En tant qu'associé de recherche pour l'ISS (Institut des études de sécurité), Rozen a réalisé des études en partenariat avec le groupe de réflexion Adelphi sur les liens entre l'Action pour le climat et la prévention des conflits au Mali, au Liberia et au Kenya. Il était correspondant des Nations Unies pour IPS News et a écrit des articles pour Al Jazeera English et l'Institut International de la Paix (IPI), entre autres publications.

Publié

Vous aimez cette article? Soutenez notre travail