CPJ en français

Lettres   |   Haïti

Le CPJ et RSF appellent les autorités haïtiennes à enquêter sur les attaques visant des journalistes

Le 14 novembre 2019 Monsieur Jean Roudy AlyMinistère de la Justice et de la Sécurité publique CCMonsieur Normil RameauDirecteur Général/Commandant en ChefPolice Nationale d’Haïti Monsieur Joany CanéusDirecteur Général de la Police JudiciaireDirection Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) Monsieur le Ministre,...

14 novembre 2019 12h35 ET

Aussi disponible en
English

Blog   |   Nigeria

Les téléphones et les ordinateurs de journalistes ciblés par l’armée nigériane dans le cadre d’une « investigation informatique » de sources

Hamza Idris (à gauche), rédacteur en chef du journal Daily Trust, est assis en février 2019 avec son collègue Hussaini Garba Mohammed dans leur bureau à Abuja, la capitale nigériane. Le bureau a été perquisitionné en janvier par l'armée, qui a saisi 24 ordinateurs. (CPJ / Jonathan Rozen)

Jonathan Rozen/Chercheur principal pour l’Afrique au CPJ

Hamza Idris, rédacteur en chef du journal nigériane Daily Trust, se trouvait au bureau central du journal le 6 janvier lorsque les militaires ont arrivé qui le cherchaient. Des soldats armés d’AK47 circulaient entre les bureaux de la rédaction en martelant son nom, a-t-il déclaré au CPJ. Il s’agissait du deuxième raid de la journée dans les locaux du journal ; le premier a eu lieu au bureau basé dans la ville de Maiduguri, située au nord-est, où Idris avait travaillé pendant des années.

29 octobre 2019 14h26 ET

Aussi disponible en
English

Communiqués

L’impunité des meurtres de journalistes continue à sévir partout dans le monde

New York, le 29 octobre 2019 – L’impunité des meurtres de journalistes reste solidement ancrée dans plus d’une douzaine de pays, aussi bien dans des pays embourbés dans des conflits que dans des démocraties, a constaté le Comité pour la protection des journalistes dans son Indice mondial de l’impunité publié aujourd’hui. Ce rapport annuel met en lumière les pays où les journalistes sont régulièrement tués tandis que leurs assassins s’en tirent impunis.

29 octobre 2019 8h00 ET

Communiqués   |   Burundi

La police burundaise arrête des journalistes d'Iwacu qui couvraient les troubles

Quatre journalistes d’Iwacu, à partir de la gauche, Térence Mpozenzi, Agnès Ndirubusa, Christine Kamikazi, Egide Harerimana, et leur chauffeur, Adolphe Masabarikiza, sont détenus au Burundi. (Iwacu Media)

Nairobi, 23 octobre 2019 - Les autorités burundaises devraient libérer immédiatement quatre journalistes et un employé de l'organe de presse privé Iwacu qui ont été détenus hier par la police dans la province de Bubanza, dans l’Ouest du pays, a déclaré le Comité pour la protection des journalistes.

28 octobre 2019 19h04 ET

Aussi disponible en
English

Communiqués   |   République Démocratique du Congo

Un journaliste radio congolais attaqué par des partisans du parti au pouvoir lors d’un rallye à Kinshasa

Vue aérienne de la foule rassemblée à l’extérieur du siège de l’Union pour la démocratie et le progrès social  (UDPS) à Kinshasa le 30 mai 2019, alors que les partisans attendent le retour des dépouilles de l’ancien premier ministre congolais et du leader de l’opposition Etienne Tshisekedi, morts en Belgique en  2017. Un journaliste radio congolais a été attaqué par des partisans de l’UDPS lors d’un rallye à Kinshasa le 5 octobre  2019. (AFP/Alexis Huguet)

Le 5 octobre 2019, Dominique Dinanga, reporter pour la station radio privée Top Congo FM, a été attaqué par des partisans du parti au pouvoir l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) lors d’un rallye à Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo, où l’ancien premier ministre Bruno Tshibala devait recevoir un prix, selon le journaliste Thierry Kambundi, rédacteur en chef de Top Congo FM qui s’est entretenu par téléphone avec le CPJ, un article publié par le groupe local pour la liberté de la presse Journalistes En Danger et les informations parues dans la presse.

28 octobre 2019 15h24 ET

Aussi disponible en
English

Haïti

Un journaliste de Radio Panic FM retrouvé mort à Haïti suite à des menaces

Un garçon regarde les manifestants qui demandent la démission du Président Jovenel Moïse à Port-au-Prince le 4 octobre. Un journaliste radio qui avait été critique à l’égard des troubles et avait été menacé à cause de ses reportages, a été tué à Mirebalais en octobre. (AFP/Chandan Khanna)

Miami, 11 octobre 2019 – Les autorités haïtiennes devraient mener une enquête rapide et approfondie sur l’assassinat du journaliste radio Néhémie Joseph et veiller à ce que les auteurs soient traduits en justice, a déclaré aujourd’hui le Comité pour la protection des journalistes.

15 octobre 2019 10h40 ET

Aussi disponible en
English

Communiqués   |   Haïti

Le journaliste Edmond Agenor Joseph victime d’un tir de la police à Haïti alors qu’il couvrait des manifestations

Photo d’un policier à Port-au-Prince, Haïti, le 30 septembre 2019. Ce jour-là, la police a tiré sur le journaliste Edmond Agenor Joseph à Port-au-Prince. (Reuters/Andres Martinez Casares)

Miami, 1er octobre 2019 – Les autorités haïtiennes devraient mener une enquête rapide et approfondie sur le tir dont a été victime le journaliste Edmond Agenor Joseph, demander des comptes aux responsables, et garantir la protection des journalistes couvrant les manifestations, a déclaré aujourd’hui le Comité pour la protection des journalistes.

4 octobre 2019 9h47 ET

Aussi disponible en
English

Communiqués   |   Tchad

Des journalistes condamnés à des amendes, l’un d’entre eux emprisonné suite à une plainte pour diffamation au Tchad

Un policier est aperçu à N'Djamena, au Tchad, le 11 juillet 2015. Un tribunal de N'Djamena a récemment inculpé deux journalistes tchadiens pour diffamation criminelle et a condamné l’un d’entre eux à une peine d’emprisonnement. (Reuters/Moumine Ngarmbassa)

Dakar, 25 septembre 2019 – Les autorités tchadiennes ne devraient pas s’opposer à l’appel interjeté par les journalistes Martin Inoua Doulguet et Abderamane Boukar Koyon, et devraient prendre des mesures immédiates pour abroger les lois qui criminalisent les actes de journalisme, a déclaré aujourd’hui le Comité pour la protection des journalistes.

30 septembre 2019 8h39 ET

Aussi disponible en
English

Communiqués   |   Haïti

Le Sénateur d’Haïti ouvre le feu, blessant le photographe de l’AP Chery Dieu-Nalio

Le Sénateur Jean Marie Ralph Féthière fait feu avec son arme à Port-au-Prince, Haïti, le 23 septembre 2019. Le photographe de l’AP Chery Dieu-Nalio a été blessé par le tir au cours de l’incident. (AP/Chery Dieu-Nalio)

Miami, le 24 septembre 2019 – Les autorités haïtiennes devraient immédiatement diligenter une enquête rapide et crédible sur le tir dont a été victime le journaliste Chery Dieu-Nalio et demander des comptes aux responsables, a déclaré aujourd’hui le Comité pour la protection des journalistes.

26 septembre 2019 9h11 ET

Aussi disponible en
English

Avis de sécurité

Sécurité numérique : guides DIY (d’auto-apprentissage)

Jack Forbes

Une sécurité numérique solide est essentielle pour les journalistes, mais une formation spécialisée peut être coûteuse ou inaccessible. Heureusement, il existe une mine de renseignements en ligne.

18 septembre 2019 11h44 ET

Aussi disponible en
English, Español