CPJ en français

8 mai 2020 12h13 ET

Aussi disponible en
English, Português

Communiqués   |   Togo

Le Togo suspend 2 journaux à la suite d’une plainte française, et un troisième pour avoir critiqué une décision

Policiers dans les rues de Lomé (Togo), le 28 février 2020. Le Togo a récemment ordonné à trois journaux de suspendre leurs opérations. (Reuters/Luc Gnago)

New York, le 3 avril 2020 – Les autorités togolaises doivent lever la suspension des journaux Liberté, L’alternative et Fraternité et veiller à ce que les médias soient libres de couvrir la politique et tout autre sujet d’actualité, a déclaré aujourd’hui le Comité pour la protection des journalistes.

30 avril 2020 9h59 ET

Aussi disponible en
English

Communiqués   |   Madasgascar

La journaliste malgache Arphine Helisoa est incarcérée pour propagation de fausses nouvelles et incitation à la haine

Gendarmes à Antananarivo (Madagascar), le 7 avril 202. Les autorités malgaches ont récemment incarcéré la journaliste Arphine Helisoa pour diffusion de fausses informations et incitation à la haine. (AFP/Rijasolo)

New York, le 22 avril 2020 – Les autorités malgaches doivent libérer immédiatement la journaliste Arphine Helisoa et renoncer aux poursuites judiciaires engagées contre elle, a déclaré aujourd’hui le Comité pour la protection des journalistes.

29 avril 2020 14h21 ET

Aussi disponible en
English

Avis de sécurité

Liste de contrôle à l’intention des rédacteurs en chef : préparation des affectations relatives au COVID-19

ournalistes respectant la distanciation sociale lors d’une conférence de presse avec Andrew Cuomo, gouverneur de New York, au Jacob Javits Center, qui hébergera un hôpital temporaire en réponse à la pandémie de CID-19, le 24 mars 2020. (AP Photo/John Minchillo)

La présente liste de contrôle a été compilée par HP Risk Management. HP Risk Management collabore étroitement avec les journalistes pour assurer leur sécurité pendant leur couverture de la pandémie de COVID-19. Cette organisation collabore aussi de près avec le Comité pour la protection des journalistes dans le cadre de CPJ Emergencies.

22 avril 2020 11h05 ET

Aussi disponible en
English, Türkçe, Русский, Español, Português

Communiqués   |   Haïti

Journalistes attaqués en couvrant les mesures prises contre le COVID-19 en Haïti

Une femme se promène dans le centre-ville de Port-au-Prince (Haïti), le 26 mars 2020. Huit journalistes ont été agressés récemment en couvrant la pandémie de coronavirus à Port-au-Prince. (AFP/Pierre Michel Jean)

Miami, le 9 avril 2020 – Les autorités haïtiennes doivent lancer une enquête approfondie et transparente sur l’agression qu’a subie un groupe de journalistes à l’Office National d’Indentification dans la capitale Port-au-Prince et traduire en justice les responsables, a déclaré aujourd’hui le Comité pour la protection des journalistes.

14 avril 2020 9h55 ET

Aussi disponible en
English

Avis de sécurité

Avis de sécurité du CPJ : sécurité numérique pendant la pandémie du COVID-19

Une journaliste libanaise utilise sont téléphone mobile alors qu’elle porte un masque et des gants médicaux à l’Hôpital universitaire Rafik Hariri à Beyrouth, au Liban, le 22 février 2020. (AP/Bilal Hussein)

La situation sanitaire actuelle à l’échelle mondiale a changé la façon dont les journalistes font leur travail, et un nombre croissant d’entre eux travaillent à domicile plutôt qu’au bureau. Cette situation crée des problèmes de sécurité numérique pour les journalistes et les organes de presse qui doivent continuer à travailler pendant l’épidémie de coronavirus.

9 avril 2020 13h16 ET

Aussi disponible en
English, Español, العربية, Русский, Português

Lettres

Le CPJ et 80 médias et groupes de défense des droits de l'homme exhortent les chefs d'État africains à libérer les journalistes emprisonnés

Nous, les 81 organisations de médias, de défense de la liberté de la presse et de défense des droits de l’homme soussignées, vous écrivons pour demander à vos gouvernements respectifs de libérer tous les journalistes emprisonnés dans vos pays, alors que la pandémie du COVID-19 se propage dans le monde.

7 avril 2020 7h46 ET

Aussi disponible en
English, Português, العربية

Communiqués   |   Niger

Le journaliste Kaka Touda Mamane Goni arrêté au Niger suite à une publication sur le COVID-19

Les forces de sécurité à Niamey au Niger le 15 mars 2020. La police a récemment arrêté le journaliste  Kaka Touda Mamane Goni suite à ses publications sur les réseaux sociaux sur la pandémie de COVID-19. (AFP/Boureima Hama)

New York, 24 mars 2020 – Les autorités nigériennes doivent libérer immédiatement le journaliste Kaka Touda Mamane Goni et abandonner tous les poursuites contre lui, a déclaré aujourd’hui le Comité pour la protection des journalistes.

31 mars 2020 16h00 ET

Aussi disponible en
English

Avis de sécurité, China

Avis de sécurité du CPJ: couverture de la pandémie de coronavirus

Des journalistes mexicains, portant des équipements de protection individuelle en pleine pandémie de COVID-19, couvrent une manifestation de travailleurs municipaux à l’Hôpital général Balbuena de Mexico, le 16 avril 2020. (AFP/Pedro Pardo)

Mis à jour le 20 mai 2020

Le 11 mars 2020 l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l’épidémie de COVID-19 (nouveau coronavirus) avait évolué en pandémie. Bien que le nombre de nouveau cas enregistrés continue d’augmenter dans le monde entier, selon l’OMS, beaucoup de pays constatent actuellement un déclin régulier du taux d’infection, et certains d’entre eux ont commencé à assouplir progressivement leurs mesures de confinement, comme l’a rapporté The Guardian.

17 mars 2020 19h45 ET

Aussi disponible en
English, Español, العربية, Türkçe, Português, Русский