Avis de sécurité

Sécurité psychologique

Aussi disponible en Español, English, Português

Artwork: Jack Forbes

Les journalistes sont aussi vulnérables aux traumatismes psychologiques qu'aux menaces physiques et numériques. Aborder ces menaces de manière holistique et se préparer en conséquence non seulement améliore votre sécurité globale, mais aide à protéger vos collègues et vos sources.

Pour réduire les risques :

Comprendre le traumatisme :

  • Un traumatisme survient lorsqu'une personne a une réaction physique ou mentale à un événement stressant qui affecte son système nerveux sympathique - la réponse au combat ou au vol - et le système nerveux parasympathique, qui détend le corps.
  • Le traumatisme affecte une personne de la même manière qu'une toxine. Les réactions peuvent dépendre de l'intensité, de la durée et de la fréquence de l'exposition à des événements stressants.

Reconnaître les signes avant-coureurs :

  • Les difficultés à se concentrer.
  • L'irritabilité inhabituelle ou ;r tempérament colérique.
  • Les Images ou les pensées liées à un projet qui s'introduisent à des moments indésirables.
  • L'isolement ou le retrait inhabituel de groupes de pairs ou des situations sociales.
  • La perturbation du sommeil.
  • L'augmentation de l'automédication.

Développer des outils et des ressources pour vous aider à vous en sortir :

  • Maintenir les liens sociaux.
  • Planifier le temps de récupération et un compte rendu avec votre directeur, un collègue ou un thérapeute après une affectation stressante. Établir des réseaux de soutien par les pairs.
  • Rechercher des spécialistes des traumatismes ou des conseillers individuels.

Explorer les stratégies de mise en œuvre des soins auto-administrés et de la résilience :

  • Développer une vision positive de vous-même et la confiance dans vos forces et capacités.
  • Travailler sur les compétences en communication et en résolution de problèmes.
  • Travailler sur votre capacité à gérer les sentiments et les fortes impulsions.
  • Apprendre des expériences passées.
  • Demeurer souple.
  • Identifier où chercher de l'aide.

Pour plus d'informations et d'outils pour l'état de préparation et du soutien en matière de sécurité psychologique, visiter le Centre des Ressources du CPJ.

Dossiers plus
Publié

Vous aimez cette article? Soutenez notre travail