Moyen-Orient/Afrique du Nord

Blog   |   Maroc

Les journalistes indépendants marocains décrivent un climat de surveillance omniprésente, de harcèlement

Le journaliste d'investigation marocain Omar Radi, qui travaillait à l'époque pour le site web Le Desk, au siège du site web à Casablanca, au Maroc, le 18 septembre 2015. Radi et d'autres journalistes indépendants ont décrit au CPJ un climat de surveillance omniprésente et de harcèlement dans le pays. (AP Photo/Abdeljalil Bounhar)

Danya Hajjaji, Assistante de recherche au sein du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord du CPJ

En mars 2015, Hicham Mansouri, qui avait des doutes sur d'éventuels signes laissant penser que quelqu'un accédait à son appareil à distance sans permission, a envoyé un courriel à une société anti-malware. Il se rappelle avoir échangé quelques messages avec la société de logiciels, mais au bout de quelques jours, la correspondance a été interrompue lorsqu'environ 10 policiers en civil sont arrivés à son domicile à Rabat pour l'arrêter, a-t-il déclaré au CPJ depuis Paris où il vit désormais comme asilé politique.

8 juillet 2019 12h20 ET

Aussi disponible en
English

Communiqués   |   Mauritanie

La Mauritanie jette en prison deux blogueurs, Abderrahmane Weddady et Cheikh Ould Jiddou, accusés de diffusion de fausses informations

Des soldats de l'Armée mauritanienne sont photographiés dans un véhicule tout terrain le 19 novembre 2018. Deux blogueurs ont été détenus dans le pays sur des accusations de fausses informations. (Thomas Samson/AFP)

New York, le 28 mars 2019 - Les autorités mauritaniennes doivent libérer immédiatement les blogueurs Abderrahmane Weddady et Cheikh Ould Jiddou et cesser d'arrêter des journalistes pour diffusion de fausses informations, a déclaré aujourd'hui le Comité pour la protection des journalistes.

1 avril 2019 12h17 ET

Aussi disponible en
English

États-Unis

Plus de journalistes tués dans l'exercice de leur fonction alors que les assassinats de représailles ont presque doublé

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi prend la parole lors d'un évènement organisé par Middle East Monitor à Londres les 29 septembre 2018. Il a été tué au consulat saoudien à Istanbul, en Turquie, le 2 octobre 2. (Middle East Monitor/Handout via Reuters)

De l'Arabie Saoudite à l'Afghanistan en passant par les États-Unis, en 2018, les journalistes ont été victimes d'assassinats ciblés en représailles à leur travail, portant le nombre total de journalistes tués dans l'exercice de leur fonction à son plus haut niveau en trois ans. Le nombre de journalistes tués dans des zones de conflit est retombé à son niveau le plus bas depuis 2011. Un rapport spécial d'Elana Beiser pour le CPJ

19 décembre 2018 0h00 ET

Rapports   |   Tunisie

En Tunisie, la liberté de la presse s'érode sur fond de craintes pour la sécurité

La liberté de la presse, qui a été durement gagnée en Tunisie, est désormais menacée. En effet, plusieurs journalistes se trouvent aujourd'hui pris en tenaille, entre la violence des extrémistes, et l'hypersensibilité aux critiques des services de sécurité, perceptible particulièrement à l'aune des attentats meurtriers. Pendant que les militants islamistes menacent les médias, le gouvernement introduit une législation restrictive et les forces de sécurité harcèlent, voire même agressent en toute légalité les journalistes. Dans ce climat encore plus exacerbé par les différends relatifs à la réglementation, certains organes de presse ont recours à l’autocensure. Un rapport spécial de Safa Ben Said pour le CPJ.

Un journaliste tient devant lui le cadre d'un poste de télévision lors d'une manifestation en 2012. Les organes de presse tunisiens ont subi de nombreuses pressions en 2015. (Reuters/Anis Mili)
27 octobre 2015 7h00 ET

Rapports   |   Syria

Exilés : quand votre pays est l'endroit le plus dangereux pour les journalistes

Les journalistes syriens sont à la fois harcelés ou emprisonnés par le régime d'Assad et menacés ou attaqués par des groupes militants comme l'État Islamique, ce qui a contraint des dizaines d'entre eux à s'exiler. Voici quatre de leurs histoires. Un rapport spécial de Nicole Schilit pour le Comité pour la Protection des journalistes.

17 juin 2015 0h01 ET

Rapports   |   Cameroun, Somalie, Swaziland, Érythrée, Éthiopie

La Chine est le pays qui emprisonne le plus de journalistes ; deuxième score mondial le plus élevé de l'histoire

Pour la troisième année consécutive, plus de 200 journalistes sont emprisonnés pour l’exercice de leur profession, reflet d’une hausse mondiale de l’autoritarisme. La Chine est le pays dont les prisons renferment le plus de journalistes en 2014. Rapport spécial du CPJ par Shazdeh Omari.

Un manifestant égyptien appelle à la libération du photographe indépendant Mahmoud Abou Zeid, aussi connu sous le nom de Shawkan, qui a été emprisonné depuis août 2013. (AP/Amr Nabil)

17 décembre 2014 0h01 ET

Aussi disponible en
English, Português, Türkçe, Español, Русский, العربية

Rapports   |   Nigeria, Somalie

Meurtres de journalistes restés impunis

L'Indice d'impunité du CPJ en 2014 : un rapport qui met en lumière les pays dans lesquels les assassins de journalistes échappent à la justice.

En Somalie, La presse est confrontée à des risques croissants. Sur la photo, les journalistes patientent devant le palais présidentiel. (Reuters/Feisal Omar)
16 avril 2014 0h01 ET

Aussi disponible en
Español, Português, العربية, English

Blog   |   Maroc

Le Maroc accuse le journal espagnol El País d'incitation au terrorisme

Borja Bergareche et Jean-Paul Marthoz / CPJ Europe avec le personnel du programme d'Asie centrale

La tendance du Maroc d'utiliser les accusations de terrorisme contre des journalistes et des organes de presse, qui effectuent des reportages sur des groupes extrémistes, s'est propagée à l'Espagne, où, à la demande du gouvernement marocain, les autorités espagnoles enquêtent sur le journal El País et sur l'un de ses journalistes..

2 avril 2014 18h32 ET

Aussi disponible en
English, العربية, Español

Attaques contre la presse   |   Burundi, Egypt, Russia

Les futurs bourreaux de la presse brandissent l'« éthique » comme justification

Les appels aux journalistes à exercer avec de la responsabilité dissimulent très souvent des intentions cachées d'imposer la censure. Pourtant le manque de scrupules dans le journalisme peut aussi en mettre la presse en danger. Par Jean-Paul Marthoz

Le scandal du News of the World dans lequel le tabloïd britannique a accédé illégalement à des systèmes de messagerie vocale de célébrités et de citoyens ordinaires, a conduit à un débat conflictuel sur la façon de réglementer les médias au Royaume-Uni (Reuters / Luc MacGregor)

12 février 2014 1h11 ET

Aussi disponible en
English, العربية, Português, Español, Русский, Türkçe

En savoir plus Moyen-Orient/Afrique du Nord »