Go »
  Go »

Moyen-Orient/Afrique du Nord


L'Indice d'impunité du CPJ en 2014 : un rapport qui met en lumière les pays dans lesquels les assassins de journalistes échappent à la justice.

En Somalie, La presse est confrontée à des risques croissants. Sur la photo, les journalistes patientent devant le palais présidentiel. (Reuters/Feisal Omar)

Borja Bergareche et Jean-Paul Marthoz / CPJ Europe avec le personnel du programme d'Asie centrale

La tendance du Maroc d'utiliser les accusations de terrorisme contre des journalistes et des organes de presse, qui effectuent des reportages sur des groupes extrémistes, s'est propagée à l'Espagne, où, à la demande du gouvernement marocain, les autorités espagnoles enquêtent sur le journal El País et sur l'un de ses journalistes..

Les appels aux journalistes à exercer avec de la responsabilité dissimulent très souvent des intentions cachées d'imposer la censure. Pourtant le manque de scrupules dans le journalisme peut aussi en mettre la presse en danger. Par Jean-Paul Marthoz

Le scandal du News of the World dans lequel le tabloïd britannique a accédé illégalement à des systèmes de messagerie vocale de célébrités et de citoyens ordinaires, a conduit à un débat conflictuel sur la façon de réglementer les médias au Royaume-Uni (Reuters / Luc MacGregor)

Les reportages des viols peuvent entrainer aux journalistes des répercussions rapides et imprévisibles, mais ils peuvent aussi changer les comportements. Par Frank Smyth

Les femmes marchent pour la justice et la sécurité à New Delhi le 2 Janvier 2013, après les funérailles d'une étudiant décédée après avoir été violée. (Reuters / Adnan Abidi)

Les économistes et les politologues reconnaissent que la liberté de la presse est essentielle au développement et à la démocratie. Par Robert Mahoney

Les enquêtes du journaliste d'investigation pakistanais Umar Cheema ont dévoilé la corruption au Parlement. (AFP / Aamir Qureshi)

Le conflit en Syrie, l'intensification du bain de sang en Irak et la violence politique en Égypte sont à l'origine du nombre élevé de journalistes tués en raison de leur travail en 2013, selon une analyse par Elana Beiser, directrice de la rédaction du CPJ.

Cette image fournie par Alep Media Center montre des Syriens aidant un blessé lors d'un d'un raid aérien des forces progouvernementales à Alep le 17 décembre. Les journalistes citoyens ont joué un rôle essentiel dans la  documentation des  cas de décès  et de destruction causés par le conflit. (AP/Aleppo Media Center)

La violence contraint les journalistes somaliens et syriens à l'exil, tandis que la répression s'accentue en Iran

Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a assisté cinquante-cinq journalistes qui ont été contraints à fuir leurs patries l'année dernière en raison de leur profession. La raison la plus commune de cet exode était la menace de violence, comme en Somalie et en Syrie, deux des pays les plus meurtriers au monde pour la presse. D'autres ont fui la menace d'emprisonnement, en particulier en Iran, où le gouvernement a renforcé sa répression avant les élections, selon un rapport spécial du CPJ rédigé par Nicole Schilit.

Des réfugiés somaliens attendent en ligne dans un camp de réfugiés au Kenya. (Reuters/Jonathan Ernst)

La violence en Syrie et une série de meurtres en Somalie ont provoqué une forte augmentation du nombre de journalistes tués dans l'exercice de leurs fonctions au cours de l'année 2012. En plus, un nombre record de journalistes en ligne se trouvent parmi les journalistes assassinés. Rapport spécial du CPJ

Des journalistes somaliens emportent la dépouille de leur confrère Abdisatar Sabriye Dahir, qui a été assassiné dans un café à Mogadiscio en Septembre. (AFP/Mohamed Abdiwahab)

Crise en Afrique de l'Est

Cinquante-sept journalistes ont fui leurs pays au cours de la dernière année, la Somalie ayant le nombre le plus élevé de journalistes en exil. Des journalistes ont aussi quitté l'Éthiopie, l'Érythrée et le Rwanda pour aller surtout vers le Kenya et l'Ouganda. Les journalistes en exil en Afrique de l'Est doivent se battre contre la pauvreté et la peur. Un rapport spécial de María Salazar-Ferro et Tom Rhodes

Des journalistes Somaliens portent le corps de Abdisalan Sheikh Hassan qui travaillait pour la chaine Horn Cable TV et a été tué en décembre 2011. Peur de la violence est une des raisons qui poussent le plus les journalistes en exil. (AFP/Mohamed Abdiwahab)

Danny O'Brien / Coordonnateur du Plaidoyer pour l'Internet du CPJ

Une grande raison du succès de l'Internet c'est son rôle en tant que support universel, accessible à travers le monde. Les quantités de données qui sortent d'un ordinateur au Botswana sont les mêmes que celles qui arrivent à la Barbade. La même chose est de plus en plus vraie pour les réseaux modernes de téléphonie mobile. Les normes se standardisent: vous pouvez utiliser votre téléphone, accéder à une application, ou envoyer un texte, où que vous soyez.

  Go »


TAILLE DU TEXTE
A   A   A
CONTACTEZ-NOUS

Afrique

Coordonnateur du plaidoyer pour l'Afrique:
Mohamed Keita

Consultant pour l'Afrique de l'Est:
Tom Rhodes

mkeita@cpj.org
trhodes@cpj.org

Tél: 212-465-1004
(poste 117)
Fax: 212-465-9568

330 Septième Avenue, 11e étage
New York, NY 10001 USA

Blog de Mohamed Keita
Blog de Tom Rhodes

Catégories récentes