Haïti

Communiqués   |   Haïti

Journaliste haïtien et défenseur de la liberté de presse condamné à prison pour diffamation

New York, le 12 décembre, 2008--Un tribunal de Port-au-Prince a condamné mercredi le journaliste et défenseur de la liberté de presse, Guyler Delva, à un mois de prison pour avoir diffamé un ancien sénateur. Delva a déclaré avoir reçu des menaces de mort qu'il croie être liées au cas. Le Comité pour la Protection des Journalistes condamne la résolution du tribunal et exhorte les autorités haïtiennes a enquêter sur les menaces contre Delva. 

12 décembre 2008 18h33 ET

Communiqués   |   Haïti

Trois journalistes blessés en couvrant des manifestations massives à la capitale haïtienne 

New York, le  9 avril, 2008—Deux journalistes haïtiens ont été blessés par des balles en caoutchouc mardi alors qu’ils couvraient des affrontements entre des manifestants et des forces de sécurité haïtiennes et des soldats des Nations Unies à Port-au-Prince, selon des informations rapportées par la presse et des interviews. Le Comité pour la Protection des Journalistes a exhorté aujourd'hui les autorités haïtiennes et l’O.N.U. a prendre toutes les dispositions nécessaires pour permettre aux journalistes de faire leur travail en sécurité.

9 avril 2008 12h00 ET

Communiqués   |   Haïti

Deux hommes condamnés pour l’assassinat d’un journaliste haïtien

New York, le 14 décembre 2007—Le Comité pour la Protection des Journalistes salue la condamnation mercredi de deux hommes pour l’assassinat du journaliste haïtien Brignol Lindor en décembre 2001. 

Un tribunal de la ville de Petit-Goâve, à l’ouest du pays, a condamné à la prison à perpétuité à Jean Rémy Démosthène et Joubert Saint Juste, membres de l’organisation locale politique « Domi Nan Bwa », liée au parti de l’ancien président Jean Bertrand Aristide, Famni Lavalas, selon la presse locale. 

14 décembre 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Haïti

Renommé journaliste haïtien menacé

New York, le 31 octobre 2007—Les autorités haïtiennes doivent enquêter pleinement sur les menaces de mort proférées à l’encontre du journaliste chevronné et défenseur de la liberté de la presse, Joseph Guyler Delva, a déclaré aujourd’hui le Comité pour la Protection des Journalistes.

«Nous exhortons les autorités à mener une enquête rapide et exhaustive sur les menaces proférés contre Joseph Guyler Delva et à traduire tous les coupables en justice», a déclaré Joel Simon, le Directeur Exécutif du CPJ. «Les autorités doivent assurer la protection nécessaire à Delva pour lui permettre de continuer son travail en sécurité».

31 octobre 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Haïti

Préval promet justice pour journalistes haïtiens assassinés

New York, 27 septembre 2007— Le Président Haïtien René Préval a promis de soutenir une commission indépendante pour évaluer les enquêtes retenues d’une série d’assassinats non résolus de journalistes au cours de cette décennie. Il a déclaré que tous les obstacles politiques à la justice ont été retirés.

Au cours d’une réunion avec une délégation du Comité pour la Protection des Journalistes mercredi, Préval a garanti son « soutient complet » pour la commission et il a dit que le gouvernement haïtien « veut que la justice triomphe ». Préval est à New York pour participer à la 62ème Assemblé Générale des Nations Unies.

27 septembre 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Haïti

Une commission supervisera des enquêtes haïtiennes sur les meurtres de journalistes

New York, 13 août 2007—Le Comité pour la Protection des Journalistes accueille la création d’une commission indépendante composée de journalistes haïtiens pour examiner l’état des enquêtes officielles sur les assassinats non résolus de journalistes en Haïti entre 2000 et 2007.

Le Président Haïtien René Préval a annoncé vendredi la création de la commission, constituée par neuf journalistes de différents médias de Port-au-Prince, a indiqué Guyler Delva, président du groupe local de défense de la liberté de la presse, S.O.S. Journalistes.

13 août 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Haïti

Présentateur de radio haïtien abattu

New York, le 18 mai, 2007— Le Comité pour la Protection des Journalistes a aujourd’hui appelé les autorités haïtiennes à mener une enquête sur l’assassinat de l’animateur de radio, Alix Joseph, abattu mercredi soir aux Gonaïves. Le CPJ enquête sur des liens possibles entre l’assassinat de Joseph et son travail de journaliste.

Joseph, le gérant de Radio-Télé Provinciale aux Gonaïves, a 170 kilomètres au nord de Port-au-Prince, se trouvait dans sa voiture devant la résidence de sa femme a 21h30 quand deux inconnus l’ont accosté, selon des informations de presse et des interviews du CPJ. Ils l’ont abattu de 11 balles, selon la presse haïtienne et internationale. Le directeur de la station, Frantz Justin Altidor, a déclaré au CPJ que la femme de Joseph avait couru pour demander de l’aide quand elle a vu que les hommes étaient armés. Quelques moments plus tard, des voisins ont trouvé le corps du journaliste prés de sa voiture, a dit Altidor.
18 mai 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Haïti

En Haïti, un photographe abattu après avoir été menacé par des gangs

New York, 25 janvier, 2007—Le Comité pour la Protection des Journalistes en appelle aujourd’hui aux autorités haïtiennes pour qu’elles enquêtent sur l’assassinat de Jean-Rémy Badio, qui a été abattu vendredi devant sa maison à Port-au-Prince après avoir reçu des menaces de morts de la part de membres de gangs locaux. CPJ enquête sur des possibles liens entre l’assassinat de Badio et son travail professionnel.

Badio, un photographe freelance, a été abattu à 16h00 à Martissant, une banlieue au sud de Port-au-Prince, a indiqué au CPJ Guyler Delva, défenseur haïtien de la liberté de la presse. Fred Blaise, porte-parole de l’ONU, a dit que des membres de gangs sont suspectés de l’assassinat, d’après l’agence Associated Press. Badio avait été menacé de mort par des membres de gangs locaux depuis octobre, selon ses collègues.
25 janvier 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Haïti

Le CPJ presse Préval à faire du cas Dominique une priorité

New York, 3 Avril 2006—Le Comité pour la Protection des Journalistes se souvient de Jean-Léopold Dominique, propriétaire et directeur de la station Radio Haïti-Inter et un des journalistes les plus renommés du pays, qui a été abattu aujourd’hui il y a six ans lors d’un assassinat toujours impuni.

Le CPJ demande au président désigné, René Préval, de faire de cet assassinat une priorité pour son administration dès qu’il soit entré dans ses fonctions le 14 mai.
3 avril 2006 12h00 ET

Communiqués   |   Haïti

LE CPJ COMMUNIQUE UN RAPPORT SPÉCIAL SUR HAïTIJournalistes pro-Aristide à présent en danger

New York, le 26 juillet, 2004—Les journalistes en Haïti continuent à travailler dans un climat d'insécurité près de cinq mois après le départ du Président Jean-Bertrand Aristide, mais les risques sont devenus particulièrement graves pour les sympathisants de l'ancien chef d'Etat, selon un rapport publié aujourd'hui par le Comité pour la Protection des Journalistes (CPJ).

L'enquête du CPJ, intitulée "Prises de position," révèle aussi un problème grave dans les régions du nord et du centre d'Haïti, où d'anciens rebelles ont menacé, harcelé, et illégalement détenu des journalistes. Avec une présence policière minimale dans ces zones du pays, des groupes armés illicites et d'anciens membres de l'armée officielle en dissoute ont pris sur eux de remplacer les forces de l'ordre.
26 juillet 2004 12h00 ET
En savoir plus Haïti »