Sénégal

2007

Lettres   |   Sénégal

TITLE

Le 15 novembre 2007 Son Excellence Abdoulaye Wade Président de la République du Sénégal Ambassade de la République du Sénégal aux Etats-Unis 2112 Wyoming Avenue, NW Washington, DC 20008 Fax: (202) 332-6315 Monsieur le Président, En tant qu’organisation indépendante, à but non lucratif, dévouée à la défense de la liberté...

15 novembre 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Sénégal

Les menaces d’un ministre enregistrées dans une salle de rédaction au Sénégal

New York, le 9 août 2007 —Cette semaine un responsable du gouvernement sénégalais, accusé d’avoir menti sur ses diplômes, a menacé des reporters avec violence, selon des bulletins d’information et des journalistes locaux.

Le ministre des Transports, Farba Senghor, a en effet menacé mardi, à travers le combiné d’une salle de rédaction de « casser la figure » à un reporter du quotidien privé Walf Grand-Place, Pape Sambaré Ndour, après l’avoir qualifié de « bâtard », a déclaré le directeur du Walf Grand-Place, Jean Meïssa Diop. Des journalistes ont entendu le ministre sur un combiné, et l’ont enregistré. Dans cet échange, Senghor aurait prévenu Diop : « je vais vous détruire, ton journaliste et toi », selon une copie qui a ensuite été publiée dans le journal. Walf Grand-Place va porter plainte contre Senghor pour avoir proféré des menaces de violences, et transmettra ensuite l’enregistrement au Syndicat des Professionnels de l'Information et de la Communication du Sénégal, a affirmé Diop.

9 août 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Sénégal

Au Sénégal, un responsable du parti au pouvoir accusé d’avoir menacé le personnel d’une radio

New York, le 20 avril 2007—Un home politique du parti au pouvoir est accusé d’avoir menacé une station de radio privée dans la ville de Mbacké, à 168 kilomètres à l’est de la capitale Dakar, à la suite de critiques faites contre lui par un auditeur au cours d’une émission interactive, selon des journalistes et la presse locale. L’homme politique a plus tard nié avoir fait quelconques menaces.

Moustapha Cissé Lô et une douzaine de ses partisans ont assiégé les locaux de Radio Disso FM à la suite de propos critiques d’un auditeur anonyme pendant un programme interactif dont le thème portait sur les élections législatives de juin. La direction de la station a rencontré le groupe après avoir subi pendant 45 minutes les menaces proférées par Lô et ses partisans qui se trouvaient à l’extérieur des locaux de la station.
20 avril 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Sénégal

Au Sénégal, un journaliste condamné à une peine de prison ferme

New York, le 18 avril 2007 - Un tribunal de la capitale Dakar a condamné le directeur de publication d’un quotidien à une peine de prison et des dommages et intérêts lourds dans un procès en diffamation à la suite d’un article claironnant un présumé scandale de corruption dans une affaire politique de haut niveau, selon la presse locale et les journalistes sur place.

Ndiogou Wack Seck du journal privé, mais proche du gouvernement, Il Est Midi a été condamné à six mois de prison ferme et 40 millions de francs CFA (41 000 dollars américains) en dommages et intérêts, d’après les mêmes sources. Seck a été interdit d’exercer comme directeur de publication pendant trois mois et son journal s’est vu infligé une interdiction de parution pendant la même période. Ni le journaliste, ni un avocat de défense n’étaient présents à la cour. Seck est présentement l’objet d’un mandat d’arrêt.
18 avril 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Sénégal

Au Sénégal, des journalistes reçoivent une peine de prison avec sursis et une amende lourde

New York, le 15 mars 2007—Une cour de Dakar a condamné deux journalistes à une peine de prison avec sursis ainsi que des dommages et intérêts lourds après une poursuite pénale pour diffamation en relation avec un article de juin 2006 à propos d’une plainte commerciale contre un concessionnaire de voitures, ont dit les informations et les journalistes de la région.

Le directeur de publication Jean Meïssa Diop et le journaliste Faydy Dramé du Walf Grand-Place, un quotidien du groupe de médias indépendant de premier rang Wal Fadjri, ont été chacun condamnés, le 8 mars, à 6 mois de prison avec sursis et à 10 millions de francs CFA (21 000 dollars) de dommages et intérêts, a confié au CPJ l’avocat de la défense Me Ndéné Ndiaye. Ils sont libres, en attente d’un appel interjeté en leur faveur, a-t-il dit.
15 mars 2007 12h00 ET

Communiqués   |   Sénégal

Au Sénégal, des journalistes reçoivent une peine de prison avec sursis et une amende lourde

New York, le 15 mars 2007—Une cour de Dakar a condamné deux journalistes à une peine de prison avec sursis ainsi que des dommages et intérêts lourds après une poursuite pénale pour diffamation en relation avec un article de juin 2006 à propos d’une plainte commerciale contre un concessionnaire de voitures, ont dit les informations et les journalistes de la région.

Le directeur de publication Jean Meïssa Diop et le journaliste Faydy Dramé du Walf Grand-Place, un quotidien du groupe de médias indépendant de premier rang Wal Fadjri, ont été chacun condamnés, le 8 mars, à 6 mois de prison avec sursis et à 10 millions de francs CFA (21 000 dollars) de dommages et intérêts, a confié au CPJ l’avocat de la défense Me Ndéné Ndiaye. Ils sont libres, en attente d’un appel interjeté en leur faveur, a-t-il dit.
15 mars 2007 12h00 ET
« 2005 | 2008 »