République Démocratique du Congo

2011

Communiqués   |   République Démocratique du Congo

RDC: une station de télévision proche de l'opposition incendiée

New York, le 06 septembre 2011-- Des hommes armés non identifiés ont  incendié aujourd'hui les studios d'une station de télévision privée qui diffuse des émissions soutenant Etienne Tshisekedi, chef de fil de l'opposition en République démocratique du Congo (RDC), selon des journalistes locaux et des médias.

6 septembre 2011 18h46 ET

Aussi disponible en
English

Communiqués   |   République Démocratique du Congo

RDC : une journaliste menacée par un député congolais

New York, le 25 août 2011--Le Comité pour la protection appels journalistes (CPJ) demande aux autorités de la République démocratique du Congo (RDC) d'enquêter sur les allégations de menaces proférées au début de ce mois par un député contre une journaliste. Les menaces de ce politicien figurent dans l'enregistrement audio d'un appel téléphonique, qui a été largement diffusé sur Internet.
26 août 2011 14h48 ET

Aussi disponible en
English

Communiqués   |   République Démocratique du Congo

En RDC, le gouvernement de Kabila interdit une station qui soutient Étienne Tshisekedi

New York, le 13 juillet 2011--Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) condamne l'interdiction de diffusion en République démocratique du Congo (RDC) d'une station privée qui soutient le chef de fil de l'opposition à la prochaine présidentielle, Étienne Tshisekedi. L'interdiction, depuis samedi dernier, de cette station est une violation des lois sur la presse du pays, a souligné le CPJ.

13 juillet 2011 18h38 ET

Aussi disponible en
English

Communiqués   |   République Démocratique du Congo

Un journaliste assassiné dans l'est de la République démocratique du Congo

New York, le 22 juin 2011--Les autorités de la ville de Kirumba, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), doivent enquêter de manière approfondie sur l'assassinat du journaliste de radio Witness-Patchelly Kambale Musonia, a déclaré aujourd'hui le Comité pour la protection des journalistes (CPJ). Le corps criblé de balles de ce journaliste a été découvert tôt ce matin dans la province congolaise du Nord-Kivu.

22 juin 2011 19h06 ET

Aussi disponible en
English

Attaques contre la presse   |   Angola, Cameroun, Nigeria, Ouganda, Rwanda, République Démocratique du Congo, Somalie, Zimbabwe, Éthiopie

Attaques contre la presse en 2010: Analyse Afrique

À travers l'Afrique, les gouvernements criminalisent le journalisme d'investigation

Le président sortant de la Cote d'Ivoire Laurent Gbagbo, qui s'accroche au pouvoir après une dispute post-électorale, parle aux journalistes au sortir d'un bureau de vote d'Abidjan (AFP/Issouf Sanogo)

Par Mohamed Keita

À travers l'Afrique, l'émergence du journalisme d'investigation et l'absence de lois effectives sur l'accès à l'information ont établi une trajectoire de collision dans laquelle les autorités, déterminées à voiler leurs activités, opèrent agressivement pour démasquer les sources confidentielles des journalistes et criminaliser la possession de documents administratifs divulgués dans la presse. Du Cameroun au Kenya, de l'Afrique du Sud au Sénégal, les représailles gouvernementales ont abouti à des emprisonnements, à des actes violences, à des menaces et au harcèlement judiciaire. Au moins deux décès suspects, notamment ceux d'un directeur de publication et d'une source confidentielle, ont été signalés sur fond de représailles gouvernementales contre le journalisme d'investigation.

15 février 2011 0h55 ET

Aussi disponible en
English

Attaques contre la presse   |   République Démocratique du Congo

Attaques contre la presse en 2010: La République démocratique du Congo

Principaux Développements
• Plusieurs journalistes arrêtés par le gouvernement sous des accusations de diffamation.
• Les journalistes craignent le durcissement de la répression à l'approche des élections présidentielles de 2011.

Statistique Cle
Le journaliste Tumba Lumembu est détenu au secret par des agents de renseignement pendant 2 semaines.


Le gouvernement du président Joseph Kabila, sur la défensive face aux critiques au sujet de son record en matière de droits de l'homme et sa gestion du conflit avec les rebelles dans l'est du Congo, a censuré la le traitement de l'information par la presse et détenu plusieurs journalistes au cours de l'année.

15 février 2011 0h19 ET
« 2010 | 2012 »