Rapports   |   Tunisie

La Tunisie: l'oppresseur souriant: Ce que dit le Congrès des Etats-Unis

Le président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali jouit d'un fort soutien bipartite au Congrès américain. Les membres du Congrès évoquent l'amitié entre les deux pays, en évitant souvent de regarder le bilan de la Tunisie en matière de liberté de la presse et de droits de l'homme. Voici quelques exemples de commentaires par des membres du Congrès.

Retour au reportage

« Monsieur le président, je prends la parole aujourd'hui pour féliciter le peuple de Tunisie à l'occasion du 45e anniversaire de son indépendance. Tout au long de leur vieille amitié, les Etats-Unis et la Tunisie ont partagé un engagement mutuel en faveur de la liberté, de la démocratie et d'une solution pacifique aux conflits. »
Sénateur Joseph Lieberman, Parti démocrate, Connecticut. 
19 mars 2001
Archives du Congrès

« En tant qu'ami de la Tunisie, je félicite à nouveau le peuple tunisien pour ses 47 ans d'indépendance et je souhaiterais partager avec mes collègues les profondes paroles prononcées par le président Ben Ali pour décrire les raisons du succès de la Tunisie dans la construction d'une société démocratique : « La tolérance est au cœur de nos traditions sociales et est une caractéristique de l'histoire de la Tunisie. Le pluralisme, qu'il soit religieux, culturel ou politique, est enraciné dans notre société. » »
Député Maurice Hinchey, Parti démocrate, New York.
20 mars 2003
Archives du Congrès

« Le président Ben Ali a travaillé inlassablement à garantir une société libre, une plus grande ouverture démocratique et un total respect des droits de l'homme en Tunisie. (...) Monsieur le président, j'espère que mes collègues se joindront à moi pour reconnaître en Ben Ali, à l'occasion de sa visite, un personnage essentiel pour le renforcement de relations globales positives au Moyen-Orient. »
Député Mark Steven Kirk, Parti républicain, Illinois.
10 février 2004
Archives du Congrès

« Monsieur le président, j'aimerais souhaiter très vivement la bienvenue au président Zine el-Abidine Ben Ali, président de la Tunisie, lors de sa visite aux Etats-Unis le 18 février 2004. Le président Ben Ali a été un ami et un allié constant dans la guerre contre la terreur. (...) Une caractéristique de l'ère de Monsieur Ben Ali en tant que président de la Tunisie a été d'instituer des réformes significatives et durables dans plusieurs domaines. »
Député Nick Rahall II, Parti démocrate, West Virginia.
21 avril 2004
Archives du Congrès

« La Tunisie occupe une position stratégique entre l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient, et elle représente une voix de modération et de sagesse dans le monde, une voix qu'il nous faut écouter. »
Députée Betty McCollum, Parti démocrate, Minnesota. 
Juillet 2008
Tunis Afrique Presse


Dossiers plus
Publié

Vous aimez cette article? Soutenez notre travail